«

»

mar 14

Imprimer ceci Article

Et le sevrage…. ?

COMMENT FAIRE LE SEVRAGE ? :frites

C’est enfin décidé, le neuropédiatre a décidé d’arrêter le régime après (généralement) une moyenne de 2 ans 1/2 de régime cétogène ou Atkins….
et vous vous hésitez à arrêter.

Bien entendu le retour au repas familial c’est super pratique, votre enfant sera super content de manger pleins de choses comme les autres… mais on ne voudrait pas que ce soit au détriment de sa santé. Et si la situation redevenait ingérable comme 2 ans 1/2 plus tôt ? Quelle angoisse, oui mais continuer le régime c’est aussi au détriment de la santé physique de votre enfant, gros dilemme.
La solution ?, laissez le docteur prendre la décision, c’est son métier et comme le docteur a raison c’est qu’il faut le faire. Ce sera de sa faute à lui et on se sentira moins coupable si cela ne va pas.

Bon et bien comment on fait au niveau pratique pour arrêter le régime ? Alors là pour les conseils pratiques lors du RDV avec le neuropédiatre, c’est difficile. Déjà qu’il faut absorber l’annonce de l’arrêt du régime et d’éventuels nouveaux médicaments à prendre, on hésite en sortant entre le flou artistique et le débrouillez vous perturbant…

Rappelons tout de même une base claire que m’a rappelé une neuropédiatre :
- soit l’enfant est en cétose avec un régime cétogène strict (utilisation du cycle de KREBS pour obtenir de l’énergie)
- soit il ne l’est pas (fonctionnement normal).
Il n’y a pas de juste milieu. Le corps en régime utilise les lipides pour fabriquer de l’énergie, et le corps qui n’est plus au régime utilise les glucides pour fonctionner.

 

Donc voici 2 types de retour de maman :

- l’arrêt progressif en essayant encore de diminuer le ratio qui au bout de 2 ans 1/2 est déjà très faible, en gros une semaine à 15 jours pour diminuer le ratio et voir au fur et à mesure les réactions de votre enfant

- l’arrêt brutal, mais bon arrêt brutal c’est une tartine de pain avec une cuillère de confiture (!) et on reste vigilant pendant les premiers jours quitte à revenir en arrière toute et dégainer l’huile.

 

Voici l’expérience de l’auteur de ce site d’un l’arrêt « brutal » : une PIZZA ! enfin une pizza c’est plutôt quelques bouchées + 1 cuillère de glace car il faut reprendre en compte que votre enfant à un estomac qui s’est rétréci énormément. Il est rassasié très vite. Le 2ème jour ça a été tartine beurrée et l’après midi de la barbapapa à la fête bref… du lourd !
L’objectif ? un week-end de « folie » contrôlée de glucides pour voir si le lundi notre enfant pouvait retourner à la cantine normale… ou reprendre le régime en urgence le lundi !
Bon pour nous rien tout va bien sur les crises mais quelques indispositions à connaître et à faire partager au vu de différents retours.

 

Et oui (!), sachez qu’il existe quelques petites indispositions provisoires :

Avec le régime l’estomac de votre enfant est devenu très petit avec des quantités absorbées très limitées. Il faut plusieurs semaines avant de pouvoir remanger une portion normale. Il ne faut pas « forcer » votre enfant pour éviter les vomissements. Il est probable que votre enfant maigrisse un peu car pour une quantité équivalente votre enfant ingère beaucoup moins de calorie (sans tous ces lipides).

Notez quelques constipations, gaz liés au changement alimentaire.
Notez aussi des colères pour manger plus alors que l’enfant n’est plus capable de garder ces nouvelles bouchées.
Parfois des comédies pour manger… de la mayonnaise (!), mais il faut reprendre des habitudes alimentaires équilibrées et toujours expliquer si possible à votre enfant.

N’hésitez pas à faire remonter vos propres observations via le site afin que les parents soient prévenu de ces désagréments.

 

Dans tous les cas, gardez contact avec votre neuropédiatre pour le tenir informé surtout si cela n’allait pas.

Bon courage

 

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.regimecetogene.com/news/et-larret-du-regime