«

»

sept 06

Imprimer ceci Article

Epilepsies pharmaco-résistantes non opérables ?

Qu’est-ce que l’épilepsie ?

L’épilepsie est une maladie neurologique chronique, provoquée par des dysfonctionnements de l’activité électrique du cerveau.neurone

Ces dysfonctionnements se traduisent par des surcharges électriques, véritables orages neuronaux, qui altèrent le comportement des neurones par la propagation d’une onde électrique à travers tout ou partie du cortex cérébral : c’est la crise d’épilepsie.

Il n’existe pas une mais des épilepsies. Elles se distinguent par leurs causes (génétiques, traumatismes…), leurs caractéristiques (touchent différentes régions du cerveau), elles ont des traitements médicamenteux différents avec des résultats plus ou moins efficaces.

Le caractère récidivant de ces crises, de nature et d’intensité variables, et se produisant à des rythmes pouvant aller de plusieurs par jour à quelques-unes par an, signe le syndrome épileptique.

Qu’est-ce qu’une épilepsie pharmaco-résistante ?

Une épilepsie est considérée comme pharmaco-résistante après échec de l’essai thérapeutique adapté de deux médicaments antiépileptiques bien tolérés et appropriés, qu’ils soient en monothérapie ou en association.

Pour être clair, être pharmaco-résistant ne veut pas dire qu’aucun médicament ne fonctionne sur votre enfant. Bien entendu votre enfant a déjà eu de nombreux médicaments qui ont eu des effets sur lui dans sa vie (paracétamol pour de la fièvre, valium, antibiotiques…). Mais pour sa maladie neurologique, les effets attendus de molécules théoriquement adaptées ne sont pas satisfaisants. Le neuropédiatre a de nombreuses molécules sous la main, il en essaye différentes – mais il faut parfois un délai de recul – jusqu’à en trouver une satisfaisante.

Le régime cétogène – quand il fonctionne – réduit considérablement les effets épileptiques, mais juste une minorité d’enfant n’a plus rien du tout. C’est pourquoi le neuropédiatre essaye de trouver la ou les molécules qui associées au régime permettra à son patient la meilleure vie possible.

Lien : Un powerpoint très complet sur les nouveaux traitements en épilepsie par le Réseau Mère-Enfant du CHU Sainte Justine (Canada) http://www.chu-sainte-justine.org/documents/Pro/Epilepsie%2010nov.pdf
Document très clair, avec la totalité des effets positifs et indésirables de molécules. A regarder.

Pourquoi parle t-on d’épilepsie non opérable ?

Seules les épilepsies partielles sont opérables. Les épilepsies partielles pharmaco-résistantes (EPPR) sont les épilepsies partielles symptomatiques (=liées à des lésions) ou cryptogéniques (=dont on suspecte la cause sans en avoir la preuve) pharmaco-résistantes de l’adulte et de l’enfant.

Une partie de ceux atteints de EPPR pourraient bénéficier pour supprimer définitivement les crises d’une exérèse chirurgicale (= extraction par chirurgie du corps humain) de la zone épileptogène. Cette zone est déterminée très précisément ( IRM fonctionnelle, SPECT, TEP, stéréo EEG, etc…). Or il existe des délais d’attente très importants, et des critères d’éligibilités stricts sont établis (origine certaine des crises, localisation certaine, dommages intellectuels futur « acceptables ») pour pouvoir être opérable.

Source : Il existe un consensus de recommandations sur les EPPR consultable à l’adresse suivante : http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/Epilepsies_long.pdf

Lien Permanent pour cet article : http://www.regimecetogene.com/histoire-du-regime/quest-ce-que-lepilepsie